CONNEXION

UN SECTEUR RICHE EN EMPLOI

Quel que soit le contexte économique (croissance ou récession), les besoins des entreprises en comptabilité et audit sont toujours à la hausse. Ce constat est vrai également pour les fonctions de gestion. Le développement des logiciels comptables, des progiciels de gestion intégrés a modifié les fonctions des comptables d’entreprise et des cabinets d’expertise comptable et de leurs collaborateurs. Les profils recherchés sont de plus en plus qualifiés ou spécialisés.

La tenue des comptabilités est passée d’un traitement manuscrit à l’usage d’outils informatiques et de systèmes d’information intégrés. L’évolution s’est poursuivie avec la dématérialisation des pièces comptables. Les missions de la comptabilité se tournent donc vers le conseil, l’assistance, l’accompagnement dans l’installation des systèmes informatiques et l’aptitude à communiquer sur les informations financières au sens large.

Si pour de nombreuses petites entreprises, la comptabilité reste un travail de nature administrative obligatoire pour répondre aux exigences fiscales et/ou sociales, les professionnels de la comptabilité peuvent jouer un rôle stratégique dans le développement des entreprises de grande taille. Dans de nombreux secteurs, des plans sociaux réduisent les effectifs opérationnels alors que dans le même temps, les effectifs de la finance et de la comptabilité sont renforcés avec pour objectif la rationalisation des coûts. Le développement des exigences de transparence de la sphère financière conduit ce type d’entités à recruter ou à faire appel à des spécialistes qui sont capables  de réaliser des expertises, d’apporter des réponses rapides en matière de consolidation, d’opérations d’acquisition, de mise aux normes comptables internationales. 

Enfin, pour séduire les actionnaires et satisfaire leurs exigences en termes d’informations financières, les cadres de la finance, de la gestion et de la comptabilité doivent intégrer une nouvelle culture de la communication vers l’extérieur (actionnaires, clients, fournisseurs, institutions financières…). En interne, le professionnel se doit de dépasser sa technique pour communiquer avec les autres services, former et aider les responsables opérationnels à anticiper. 

Ainsi, l’information comptable est au cœur d’une grande diversité de métiers dont le graphique ci-après donne un aperçu.

 

Les métiers autour de l’information comptable et financière

Les PRODUCTEURS

L’entreprise elle-même dans un service organisé en sections et où travaillent :
  • des comptables
  • des experts-comptables diplômés salariés

Un prestataire extérieur :

  • les experts-comptables libéraux
  • les sociétés d’expertise comptable
Information comptable et
financière

Les UTILISATEURS

  • Analyste
  • Gestionnaire
  • Comptable de gestion
  • Financier
  • Contrôleur budgétaire
  • Contrôleur de gestion
  • Auditeur interne

Les VERIFICATEURS

Certificateur des informations comptables produites :
  • Commissaire aux comptes (C.A.C) (toujours prestataire extérieur)

 

Des modalités d’exercice de la profession diversifiées

Les métiers de la comptabilité s’exercent dans deux grands types d’organisation :

  • Les cabinets d’expertise comptable : leur rôle est de tenir à titre de prestataires de service la comptabilité d’autres structures (artisans et commerçants, professions libérales, entreprises, associations…) généralement de petite ou moyenne taille ; ils représentent environ 19 000 entités1  et  140 000 collaborateurs ;
  • Les entreprises qui décident de tenir elles-mêmes leur comptabilité : les comptes sont tenus au sein des  fonctions comptables et financières de ces firmes. Il est difficile de les recenser car les effectifs de ces fonctions sont décomptés comme employés dans le secteur d’activité principal de l’entreprise : un comptable d’entreprise du bâtiment intègre les effectifs du secteur du bâtiment et travaux publics.

Les connaissances et les compétences validées par les diplômes comptables peuvent également s’exercer dans le cadre de la fonction publique. Ils permettent en effet d’accéder à des concours de recrutement nationaux ou des collectivités territoriales qui donnent accès à des postes divers :

  • contrôleur ou inspecteur des finances publiques ;
  • agent comptable ;
  • enseignant…

 

1Etude OMECA (Observatoire des Métiers de l’Expertise Comptable, du Commissariat aux Comptes et de l’Audit) - 2012