CONNEXION

FICHE METIER : CONTRÔLEUR ET INSPECTEUR DES FINANCES PUBLIQUES

Inspecteur des Finances Publiques

L’inspecteur des finances publiques travaille à la Direction générale des Finances Publiques, direction rattachée au Ministère de l’Economie et des Finances.

L’inspecteur des finances publiques exerce des fonctions très variées. Il participe aux travaux d'encadrement, d'expertise et de conception dans le cadre des missions incombant à la direction générale des finances publiques.

Il assure notamment la responsabilité des opérations d'assiette et de recouvrement, la réalisation des opérations de contrôle fiscal et les travaux de contentieux de l'impôt. 

Il supervise l’établissement du plan cadastral, encadre les services de publicité foncière, participe sous l’autorité du préfet à la gestion du patrimoine de l’Etat.

Il assure également la responsabilité des opérations relevant de la comptabilité et du contrôle des dépenses et recettes de l'État.

Il tient les comptes des collectivités territoriales, aide à la préparation de leur budget et assure le suivi de leur exécution. Il peut se voir confier à ce titre la responsabilité d'une trésorerie. 

Il peut enfin être détaché auprès des établissements publics nationaux pour y assurer les  fonctions d’Agent Comptable et Chef des Services Financiers. Il peut  assurer ces mêmes fonctions dans le réseau des ambassades.

 

Compétences requises : sens du service public, rigueur, aptitude au dialogue et gout pour le management,  très bonnes connaissances en droit, finances  et fiscalité.

 

Sa formation : DSCG, DCG, licence… - Bac + 3

Pour se présenter au concours il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac+3. 

 

Catégorie statutaire : catégorie A

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/inspecteur-trice-des-douanes-des-impots-du-Tresor-public-du-travail

http://www.economie.gouv.fr/recrutement/inspecteur-des-finances-publiques-externe-0

 

Contrôleur des Finances Publiques

Le contrôleur des finances publiques travaille à la Direction générale des Finances Publiques, direction rattachée au Ministère de l’Economie et des Finances. 

Il  participe,  sous l’autorité d’un inspecteur des Finances Publiques, aux  missions dévolues à celui-ci. Il n’a pas vocation en tant que tel à assumer des fonctions d’encadrement

Compétences requises : goût des chiffres,  rigueur, honnêteté,  sens des contacts, connaissances juridiques, maîtrise de la gestion comptable 

 

Sa formation : DCG,  BTS CGO ou DUT GEA… 

Pour se présenter au concours il faut être titulaire d’un baccalauréat.  

 

Catégorie statutaire : catégorie B

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/controleur-euse-des-douanes-des-impots-du-Tresor-public-du-travail

http://www.economie.gouv.fr/recrutement/controleur-des-finances-publiques-2eme-classe-externe

 

TEMOIGNAGES

François FLEURY, 28 ans, inspecteur des finances publiques (Morlaix)

Ma carrière professionnelle a débuté au sein d’un cabinet comptable pendant trois ans après un DCG et un DSCG préparé à Caen. J’ai alors longuement hésité entre le stage d’expertise comptable et les concours (agent/contrôleur/inspecteur) au sein de la DGFIP. J’ai finalement décidé de passer les concours et j’ai été reçu inspecteur des finances publiques.

Le métier d’inspecteur des finances publiques

Je suis affecté au PCE (Pôle contrôle expertise). A partir des différentes applications et des astuces, je recherche des anomalies dans les déclarations fiscales en vue de proposer les rehaussements d'impôts.

Les atouts de ce métier

Compte tenu de mes problèmes auditifs pour le contact téléphonique, la DGFIP répond mieux à mes attentes : la reconnaissance des compétences et l’égalité des fonctionnaires grâce aux promotions et rémunérations attractives, la diversité des métiers tels que les ressources humaines, l’informatique, le management, la comptabilité des collectivités locales et les impôts. De plus, ce métier me permet de perfectionner mes connaissances en fiscalité professionnelle ainsi qu'en fiscalité des particuliers, et aussi, de valoriser la reconnaissance de mes compétences.

Dans cinq ans, en fonction de mes désirs personnels, je peux me trouver dans un autre service tel que France Domaine.