CONNEXION

LES MéTIERS EN CABINET

L’expert-comptable, titulaire du DEC,  peut exercer deux métiers :

- l’expertise comptable qui a pour but de produire les données comptables et financières de l’entreprise ; on parle alors de « préparateurs des comptes »

- la validation et l’audit des données comptables produites ; on parle de certification des comptes et l’expert change de nom pour prendre celui de « commissaire aux comptes ».

Evidemment, et pour éviter tous conflits d’intérêt, il n’est pas possible pour le même professionnel d’être celui qui produit les comptes et celui qui les audite pour la même organisation. 

Dans le domaine de l’expertise comptable, l’expert-comptable est un conseiller du chef d’entreprise sur tous les plans de la gestion : sociale, fiscale, financière et même patrimoniale.   

En revanche, dans le domaine de l’audit, le commissaire aux comptes doit rester sur une stricte neutralité et uniquement formuler un avis sur la régularité et la sincérité des comptes qu’il doit certifier.

En résumé :

Les emplois dans les cabinets comptables

Selon l’étude OMECA1, 83 % des cabinets comptables comptent moins de 10 salariés et moins de 0,1% des entreprises d’expertise comptent plus de 250 salariés. Même si des mouvements de concentration existent sur le marché des métiers de l’audit et de la comptabilité, le tissu économique reste celui de petites entreprises. 

Ce qui va être expliqué ci après est forcément réducteur et demande à être adapté à chaque cabinet.

Dans les cabinets comptables, tous les salariés, quelle que soit leur qualification ou leur niveau de formation, sont appelés « collaborateurs ». On peut toutefois proposer les catégories suivantes :

 

 

1Etude OMECA (Observatoire des Métiers de l’Expertise Comptable, du Commissariat aux Comptes et de l’Audit) - 2012