CONNEXION

FICHE METIER : EXPERT COMPTABLE STAGIAIRE

Le statut d’expert-comptable stagiaire n’est pas une fonction en tant que telle. Il s’agit d’un complément de formation permettant l’acquisition de la pratique professionnelle en vue de la préparation aux épreuves du DEC.

 

Son statut est donc hybride : selon les cabinets il aura un poste de collaborateur confirmé ou de chef de mission mais dans tous les cas il bénéficie du statut de salarié vis-à-vis du cabinet pendant les trois ans de la durée de son stage. L’obtention du DEC permettant une installation immédiate pour le jeune diplômé, il convient donc d’effectuer des tâches variées tant dans le domaine de la révision comptable que celles du commissariat aux comptes.

 

La spécificité de ce statut tient à l’obligation de suivre des journées de formation obligatoires auprès du Conseil régional de l’Ordre auquel il est rattaché. Cette formation théorique est double ; des journées en présentiel et des formations par internet (type « e-learning ») (voir contenu du stage).

 

Compétences requises : Les mêmes que celles d’un chef de mission

 

Sa formation : DSCG - Bac +5

TEMOIGNAGES

Karima F, 25 ans, Expert Comptable stagiaire (Lille)

Après avoir obtenu le DUT option GEA en 2009, j’ai décidé de poursuivre en DCG au Lycée Gaston Berger de Lille. Cette intégration dans la filière comptable m’a donné envie d’aller le plus loin possible dans mon parcours scolaire.

En effet, suite à l’obtention du DCG, j’ai poursuivi en DSCG. J’y ai découvert une équipe d’enseignants de qualité, toujours à l’écoute des ses étudiants et surtout dotée d’un suivi rigoureux de la formation dispensée. Ce Master en alternance, toujours dans le même établissement via le GRETA de Lille, m’a permis de m’intégrer rapidement dans la vie professionnelle.

En alliant expérience sur le terrain et enseignement de qualité, je suis sortie diplômée du DSCG en Décembre 2013. Suite à cela, j’ai décidé de poursuivre vers le DEC. Actuellement je suis Expert Comptable Stagiaire en première année. Je suis satisfaite de la formation que j’ai eue car elle m’a ouvert les portes de l’Expertise Comptable. Avoir poursuivi dans la filière comptable m’a permis d’accéder à un niveau de qualification et compétence recherché sur le marché du travail.

En effet, moins d’un mois après l’obtention de mon DSCG j’ai décroché mon premier CDI. Honnêtement, le métier d’Expert Comptable est un métier enrichissant aux multiples facettes bien loin de l’image « grisonnante » que l’on se fait. N’hésitez pas à me suivre dans cette belle aventure, car cela passe très vite et je ne regrette en rien le choix de ma formation et de mon futur métier.

Bonne continuation à toutes et à tous.

 

 

Cédric BOUYSSAVIE, 25 ans, expert-comptable stagiaire (Paris)

Après avoir effectué 5 ans d’études (DCG au lycée Ozenne à Toulouse, Master CCA à l’IAE de Toulouse et DSCG en candidat libre), et plusieurs stages dans différents cabinets d’expertise comptable, je suis devenu collaborateur dans un cabinet international, le cabinet Ernst & Young à Paris-La-Défense (92). A cette occasion j’y effectue mon stage d’expertise comptable en vue de l’obtention du Diplôme d’Expertise Comptable (DEC).

Personnellement, je constate notamment trois atouts dans le fait de réaliser le stage d’expertise comptable :

- L’acquisition d’une expérience professionnelle : 3 ans minimum de pratique professionnelle étant requis dans le cadre du stage, dont 2 au minimum dans un cabinet d’expertise comptable/commissariat aux comptes ;

- Une certaine prise de recul sur les différentes tâches effectuées et méthodes utilisées : les rapports semestriels permettant de prendre de la hauteur sur les différentes tâches/missions effectuées ; les journées de regroupement en présentiel permettant d’échanger avec les autres experts comptables stagiaires sur les méthodes utilisées, quelle que soit la taille des différents cabinets ou leurs éventuelles spécialités ;

- La préparation au Diplôme d’Expertise Comptable : le DEC est en effet indispensable pour pouvoir s’installer à son compte mais est également très recherché sur le marché du travail pour ceux qui souhaiteraient s’orienter vers une direction financière en entreprise par la suite.

Bien que la réalisation du stage d’expertise comptable nécessite un certain investissement personnel, cela reste avant tout une expérience très enrichissante.

Par ailleurs, l’expert-comptable stagiaire étant également salarié du cabinet dans lequel il effectue son stage (donc rémunéré), je conseillerais à tous les diplômés du DSCG de réaliser le stage d’expertise comptable, celui-ci permettant d’aller au bout de la filière.

 

 

Sonia CHETIOUI, 25 ans, Expert-Comptable stagiaire (Paris)

Originaire de Toulouse, je suis actuellement auditrice et Expert-comptable stagiaire au sein d’un cabinet de taille humaine situé à Paris.

Issue des classes préparatoires du lycée Ozenne, après avoir obtenu un BTS GCO en 2009, mes professeurs m’ont encouragée à poursuivre en DCG. L’équipe enseignante du lycée Ozenne étant attachée à la réussite de chacun, m’a donné l’envie d’aller plus loin. Après avoir obtenu le DCG, ayant une ambition grandissante, et une curiosité de plus en plus prononcée envers les multifacettes de la filière, j’ai décidé de poursuivre mes études en intégrant la classe préparatoire au DSCG de l’IAE de Toulouse. La qualité des cours et la diversité des intervenants (professeurs et professionnels) rendent cette formation très intéressante.

Le DSCG offre de nombreuses opportunités de travail, en entreprise ou en cabinet. En entreprise, au sein du service administratif et financier ou au sein du service d’audit interne ; en cabinet, au sein d’un pôle expertise-comptable, social, consolidation, commissariat aux comptes ou audit exceptionnel. De nombreux cabinets permettent d’intervenir sur plusieurs de ces pôles, ce qui rend le métier d’autant plus intéressant. De plus le marché du travail est très clément pour les jeunes diplômés, j’ai été embauchée en CDI à la suite du stage de 6 mois réalisé dans le cadre du DSCG. Mon choix s’est orienté vers le cabinet afin de pouvoir continuer en stage d’expertise comptable et obtenir le DEC.

Le DEC est indispensable pour s’installer à son compte et exercer son activité en libéral ou sous forme de société.

Mon travail se compose de missions d’audits légaux (certification de comptes sociaux), d’audits exceptionnels (valorisation de société), et d’audits de comptes consolidés. La clientèle du cabinet est très variée (association, parti politique, sociétés commerciales, groupes, holding… présents dans des secteurs divers : de l’automobile de luxe, de la pâtisserie de luxe, des médias, du HLM, de l’environnement, de l’industrie …).

Bien que ces métiers demandent un investissement personnel certain, je ne regrette en rien mes choix qui ont fait de mon quotidien, un quotidien rempli de rencontres, de recherches et de découvertes.

En espérant que ce témoignage vous ait donné envie de tenter l’aventure…

Bonne continuation à toutes et à tous.